Tronçonneuse Electrique : Comparatif et guide d’achat

Le jardinage, c’est sympa, à condition d’être bien équipé. La tronçonneuse électrique est un outil très présent dans les abris de jardin, puisqu’elle nous permet de prendre soin de nos arbres en les élaguant lorsque c’est nécessaire, tout en nous offrant la possibilité de découper facilement notre bois de chauffe.

On trouve de nombreuses références sur le marché, avec certains outils plus efficaces ou durables que d’autres. Pour vous éviter de faire le mauvais choix, je vous propose un comparatif avec ma sélection des meilleures tronçonneuses électriques actuellement sur le marché. Je vous explique ensuite comment choisir, et pourquoi utiliser ce type d’outil.

Comparatif des meilleures tronçonneuses électriques

 Bosh AKE-35-SMakita UC3041ABlack&Decker GKC1820L20
avis-bosch-tronconneuse-electrique-ake-35-sMakita UC3041ATronçonneuses sans fil black+decker GKC1820L20 18 V test et avis
Puissance 1800 watts1800 watts500 watts
Taille du guide35 cm30 cm20 cm
Huilier automatique OuiOuiNon
Frein de chaîne OuiOuiOui
Poids 4 kg4,6 kg3,7 kg
Prix

Test/avis des meilleures tronçonneuses électriques

Bosh AKE-35-S : Durable et efficace

avis-bosch-tronconneuse-electrique-ake-35-sCette tronçonneuse électrique est pensée pour répondre à tous les besoins des particuliers. On l’apprécie pour sa qualité de fabrication très sérieuse, ses sécurités nombreuses et surtout son guide de 35 cm qui permet de s’attaquer à des sections de bon diamètre, jusqu’à 30 cm sans problème. Avec 4 kg seulement sur la balance, c’est une tronçonneuse légère et agréable à utiliser. La prise en main est très bonne, et il ne faut que quelques minutes pour l’utiliser de manière optimale.

La chaîne se met en place et se remplace sans outil. Le système est bien pensé, il permet de resserrer la chaîne très simplement. Cette dernière est de très bonne qualité, solide et conçue pour s’enfoncer efficacement dans la plupart des bois. La puissance est tout à fait correcte, et le moteur se veut durable. Autant de qualités qui nous permettent de conserver longtemps notre tronçonneuse.

Le graissage se fait automatiquement. Il est un peu trop efficace peut-être, et le niveau d’huile baisse assez vite. C’est toutefois aussi grâce à ça que la chaîne glisse toujours aussi bien. Il faudra juste penser à regarder le niveau de temps en temps.

Bref, pour le prix, c’est un outil de très bonne qualité, qui séduit déjà de très nombreux utilisateurs. C’est un best-seller sur Amazon, et la plupart des jardiniers occasionnels qui l’utilisent en sont ravis. Robuste, simple à manipuler, performante et sécurisante, que voulez-vous de plus ? Cliquez ici pour lire le test complet.

 

Makita UC3041A : Puissance et petit prix

Makita UC3041APas besoin de se ruiner pour obtenir une tronçonneuse électrique puissante et efficace. C’est la promesse que fait Makita avec son UC3041A, et on peut dire qu’elle est parfaitement respectée. Niveau puissance / prix, c’est clairement ce qui se fait de mieux. Son moteur de 1800 watts est dans la moyenne, mais la chaîne tourne plus rapidement que chez la concurrence, et ça fait la différence. Le moteur est très solide, il ne chauffe jamais, et on peut découper toute la matinée tant que nos bras ne fatiguent pas.

La maniabilité est très bonne, même si avec 4,6 kg, elle est à peine un peu plus lourde que ses concurrentes. Ça reste tout de même un poids très correct, et la très bonne prise en main avec la poignée ergonomique latérale permet une utilisation très confortable. Pour le bois de chauffe, aucun problème, et pour monter à l’échelle ou travailler en inclinant l’outil, il n’y aura pas le moindre souci non plus.

La qualité de fabrication est comme toujours très sérieuse avec le fabricant japonais. On connaît la résistance des outils de la marque, et il ne devrait pas y avoir de mauvaises surprises avec cette Tronçonneuse. La conception est sérieuse, le double bouton pour la sécurité permet d’éviter les démarrages intempestifs, bref, on a un outil solide et sécurisant.

Le prix est vraiment canon pour du matériel de ce type, et on comprend rapidement pourquoi les ventes explosent. On trouve vraiment peu de défauts à cette tronçonneuse Makita UC3041A, et les qualités sont en revanche très nombreuses. Si vous n’avez pas un budget énorme, alors foncez, vous ne pouvez pas regretter cet achat ! Cliquez ici pour voir notre test complet.

 

Black & Decker GKC1820L20 : Le top sans fil !

Tronçonneuses sans fil black+decker GKC1820L20 18 V test et avisUne tronçonneuse électrique c’est bien, mais une tronçonneuse électrique sans-fil, c’est encore plus pratique. Black & Decker nous propose un outil qui doit répondre à la plupart de nos besoins, que ce soit pour le petit élagage ou la taille de bois de chauffe. Sa principale force lui vient de sa batterie. Grâce à elle, pas de fil derrière nous, pas de risque donc de le trancher… Ça arrive même aux meilleurs.

Elle est vraiment conçue pour être le plus maniable possible. Pour cela, son poids de 3,70 kg est idéal, il ne fatigue pas trop rapidement nos petits bras. Le guide est assez court, avec seulement 20 cm, qui nous permet de ne découper que des sections de 15 à 16 cm environ. Pour beaucoup d’utilisateurs, c’est largement suffisant.

La puissance n’est pas extraordinaire, le fonctionnement sur batterie ne permet pas d’apporter autant de puissance qu’un modèle fonctionnant sur secteur. C’est aussi pour cela que le guide est plus court que celui des tronçonneuses concurrentes citées plus haut. Quoi qu’il en soit, le travail reste efficace, notamment grâce à une prise en main vraiment excellente. On aura droit à 200 coupes par charge environ, et on pourra partir à l’autre bout du terrain, sans avoir besoin d’une rallonge de 150 m…

Le prix est tout à fait correct pour la qualité du matériel proposé. La batterie est évidemment amovible, on pourra donc la remplacer facilement pour continuer à travailler. Pas trop chère, très bien conçue, durable, et sans-fil, cette tronçonneuse a clairement de nombreux atouts pour séduire. Si vous cherchez absolument un modèle sans-fil, alors foncez, vous ne trouverez pas mieux ! Cliquez ici pour lire notre test complet.

 

Une tronçonneuse électrique, pourquoi faire ?

On l’appelle tronçonneuse, scie mécanique ou encore scie à chaîne. La tronçonneuse est en effet un outil munie d’une scie fonctionnant à l’aide d’un moteur. Ce dernier entraîne une chaîne munie de dents qui est maintenue en place sur un guide. Plus le guide est long et plus la tronçonneuse sera puissante.

Il existe des moteurs thermiques, plus puissants, qui sont généralement destinés à l’abattage et aux gros élagages. La tronçonneuse électrique est moins puissante, mais plus maniable. C’est pour cela qu’elle séduit essentiellement les utilisateurs occasionnels et les particuliers, qui n’ont pas besoin de couper des troncs d’arbre toutes les semaines.

La tronçonneuse électrique est l’outil parfait pour l’ébranchage, le débitage de bois de chauffe ou le petit élagage. On va pouvoir découper des sections jusqu’à 30 ou 40 cm environ. Son poids est plus contenu, ce qui est évidemment parfait pour tous ceux qui ne sont pas habitués à manipuler ce genre d’outil.

Bien choisir sa tronçonneuse électrique

Pour choisir votre tronçonneuse électrique, vous allez devoir vous appuyer sur différents critères. Voici les points à analyser avant de faire votre choix.

Sur secteur ou batterie ?

C’est souvent la première question qu’on se pose au moment de choisir sa tronçonneuse électrique. Un outil sur batterie est évidemment beaucoup plus pratique. Il n’y a pas de câble à brancher, et il n’y a pas de câble pour nous gêner si on souhaite se déplacer avec notre outil. Pour faire le tour du jardin et élaguer plusieurs arbres, on ne perd pas une minute. On peut également aller au bout du terrain sans avoir besoin de trouver une rallonge suffisamment longue.

Il y a cependant deux points faibles à un fonctionnement sur batterie. Le premier est qu’il faut penser à recharger son outil avant de se lancer dans nos travaux de jardinage. On aura également droit à un certain nombre de coupes, l’autonomie n’étant pas infinie. La seconde faiblesse est la puissance. La tronçonneuse électrique sur batterie aura toujours moins d’énergie qu’un modèle qui se branche sur secteur. Le guide sera d’ailleurs plus court, et on ne pourra donc pas s’attaquer à des branches trop épaisses.

La tronçonneuse électrique sur secteur est donc moins maniable, moins pratique, mais elle nous permet de faire plus de chose et notamment de travailler plus rapidement sur des sections d’une certaine épaisseur. Vous choisirez donc selon le type de travaux à effectuer, et selon la grandeur ou la disposition de votre jardin.

black decker GKC1820L20 avis

Les éléments de sécurité

La plupart des tronçonneuses sont désormais bien sécurisées. Il y a généralement un bouton à enfoncer avant de pouvoir jouer de la gâchette. Cela vous évite un démarrage intempestif. Le carter de protection peut aussi avoir cette fonction.

On trouve parfois un système anti-rebond. Ce dernier permet de ne pas provoquer d’effet de recul lorsqu’on attaque avec l’avant du guide. Ce sont les limiteurs qui viennent frapper le bois avant que les dents de la chaîne ne viennent le mordre. Les maillons anti-rebonds permettent de faciliter ce type d’attaque de face.

Le frein de chaîne ou Quick Stop chez certaines marques, vient bloquer immédiatement la chaîne si cette dernière rebondie, ou tout simplement lorsqu’on lâche la gâchette. La chaîne s’arrête immédiatement, ce qui évite des accidents bêtes.

Le confort d’utilisation

Là encore, on trouve peu de différence d’une tronçonneuse à une autre. On va tout de même regarder le poids de l’outil. Souvent, plus c’est lourd et plus c’est puissant, mais c’est aussi moins maniable. Pour des petits travaux d’élagage et la découpe de bois de chauffe, on apprécié que notre tronçonneuse ne soit pas trop lourde. Tous les modèles proposés ci-dessus sont relativement légers, entre 3,5 kg et 4,5 kg. Vous trouverez forcément une poignée pour la gâchette et une autre latérale, plus ergonomique, qui vous permet de diriger plus facilement le guide.

Dans une tronçonneuse, on met toujours de l’huile afin de graisser la lame et ainsi la rendre efficace. Le réservoir fait généralement entre 150 et 250 ml. Cela dit, ce n’est pas tant la capacité qui compte, que la gestion du graissage. Certaines tronçonneuses disposent d’un huilier automatique. L’huile est donc fournie à une certaine cadence. Sans ce huilier, il y a généralement un petit bouton qui nous permet de pomper pour laisser échapper quelques gouttes du réservoir. Enfin, on note que certains huiliers sont réglables, cela permet de ne pas voir le niveau d’huile descendre trop rapidement.

Enfin, le bruit de notre outil est un élément qui peut avoir de l’importance. Ne cherchez pas une tronçonneuse silencieuse, ça n’existe pas. Certains modèles seront un peu plus discrets que d’autres, mais lors de la coupe le bruit s’approche toujours des 100 décibels.

Le prix

Bien sûr, vous aurez probablement besoin de choisir un outil adapté à votre budget. Il faut savoir que les tronçonneuses électriques sur secteur sont généralement les moins chères. La batterie ajoute toujours un coût supplémentaire. Il faut donc compter entre 70 et 100€ pour une bonne tronçonneuse secteur et environ 150€ pour un modèle sans-fil à batterie.

bosh ake 35 s test

Utilisation d’une tronçonneuse : Ce qu’il faut savoir

Avant de commander votre outil, il est peut-être préférable de se renseigner sur son utilisation, sur la réglementation et sur les consignes de sécurité qu’il faut respecter. Voici un résumé de ce qu’il faut savoir.

La réglementation

Comme pour tout engin à moteur, il y a des règles à respecter. Elles peuvent être différentes d’un village à un autre, et il est donc toujours préférable de consulter la mairie de votre commune afin de savoir ce que vous pouvez faire, et ce que vous ne pouvez pas faire.

Une chose est sûre, il y a des horaires à respecter pour l’utilisation de ce type de matériel. Tout comme pour la tondeuse, on ne peut pas tronçonner du bois à 3 h du matin. À moins d’être dans une zone particulière, vous pouvez travailler du lundi au vendredi de 8h30 à midi, puis de 14h30 à 19h. Le week-end, il faut attendre de 9h à midi et de 15h à 19h le samedi et de 10h à midi le dimanche.

Vérifier son matériel

Avant l’utilisation de votre tronçonneuse, il est conseillé de passer en revue quelques points. Vérifiez tout d’abord que toutes les sorties d’air ne soient pas bouchées ou encrassées. Cela évite au moteur de chauffer, et vous conserverez votre outil plus longtemps.

Contrôlez le niveau d’huile à chaque fois, c’est le plus important. La chaîne doit être toujours correctement lubrifiée. Vous travaillerez plus facilement, et vous faciliterez le travail de l’outil. Du coup, une fois de plus, vous lui offrirez quelques années de vie supplémentaires.

Prendre des précautions

Même si les tronçonneuses sont relativement sécurisées, elles restent des outils relativement dangereux. Il y a donc un équipement adéquat à porter afin de prendre le moins de risque possible. Une paire de lunettes de protection est primordiale, des petits morceaux de bois peuvent partir à grande vitesse. Des gants et des chaussures renforcées sont à prévoir, ainsi qu’un casque si vous comptez monter à l’échelle ou à l’arbre.

Les pantalons et les jambières de travail peuvent résister aux coupures. On ne coupe évidemment pas de bois en short et en sandales. Les tissus en fibres croisées vont stopper la rotation de la chaîne, et empêcher de mordre la chair.

Les chaussures de sécurité préviennent bien sûr les risques d’écrasement. Le bout est renforcé pour épargner les orteils si vous dérapez avec la lame sur votre pied ou bien qu’une branche tombe. Enfin, le bruit d’une tronçonneuse peut avoir des effets néfastes sur votre ouïe. Un casque anti-bruit est donc le bienvenu pour épargner vos oreilles.

Lorsque vous travaillez, toute personne n’étant pas équipée pour le travail, doit se tenir à 15 m minimum de vous et de votre outil.

Assurez-vous toujours de la stabilité de votre escabeau ou de votre échelle. Les accidents les plus courants arrivent lorsqu’on prend trop confiance, et qu’on monte sur un support qui n’a pas beaucoup d’équilibre. Assurez correctement votre position, avec les pieds bien écartés pour permettre une stabilité optimale.

Enfin, lorsque vous sentez que la fatigue arrive, alors prenez une pause. Il faut être toujours en pleine capacité de vos moyens pour utiliser votre outil. Si vous sentez que vous n’avez plus de force dans les bras, alors reposez-vous, et reprenez quand vous aurez retrouvé de l’énergie.

L’entretien d’une tronçonneuse électrique

On prend soin de sa tronçonneuse aussi bien avant, que pendant et après l’utilisation. Avant de commencer à tronçonner, il faudra vérifier certains points :

  • Vérifier le niveau d’huile
  • Contrôler que le câble ne soit pas abîmé
  • Bien essuyer les poignées pour avoir la meilleure prise en main possible
  • Vérifier que le guide est bien fixé et que la chaîne est correctement tendue
  • On testera la gâchette et l’arrêt immédiat de la chaîne lorsqu’on lâche le bouton

Au cours de l’utilisation, il faut continuer à être vigilant.

  • Vous devez continuer à contrôler le frein de chaîne de temps en temps
  • Le protège-main avant doit toujours être parfaitement en place
  • Jetez un œil sur la tension de la chaîne
  • Contrôlez la bonne lubrification de la chaîne et désobstruez les sorties d’huile si nécessaire

Enfin, après avoir fini de travailler, vous devrez nettoyer correctement l’outil, en retirant la sciure qui peut s’accumuler sur la chaîne, sur les sorties d’huile, le filtre à air, etc. Desserrez légèrement la chaîne, puis conservez l’outil dans un lieu sec à l’abri de l’humidité.

L’affûtage de la chaîne

C’est la chaîne qui pénètre dans le bois et qui coupe, et c’est donc elle qui réclame le gros entretien. En plus du contrôle régulier de la tension, et du graissage, il faut aussi s’assurer de son affûtage. Les professionnels réaffûtent la chaîne de leur tronçonneuse toutes les 2 à 3 heures d’utilisation, selon la qualité du bois tronçonné.

On peut affûter la chaîne de différentes manières. Le moins coûteux est d’utiliser une lime ronde et d’affûter maillon par maillon. C’est long… Des affûteuses électriques permettent de gagner du temps, mais ça coûte assez cher à l’achat. Enfin, la meilleure solution est probablement de se rendre dans un magasin de motoculture, où vous trouverez généralement un service d’affûtage pas cher, pour un résultat parfait.